mardi 1 juillet 2008

Le discours émouvant d'une jeune fille au Sommet de la Terre



En 1992, alors âgée de 12 ans, Severn Cullis-Suzuki et ses camarades de classe ont réuni des fonds pour assister au Sommet de la Terre à Rio De Janeiro. Lors de celui-ci, elle fut ovationnée par les participants à la suite de son discours...

Un discours sage et très émouvant :


video



Malheureusement, il faut croire que ce discours est entré par une oreille et ressorti par l'autre de la tête de nos dirigeants car depuis rien n'a vraiment changé !.....


Severn Cullis-Suzuki lors d'une conférence en 2006


Severn Cullis-Suzuki est la fille de l'écrivain et ancien professeur à l'université de Harvard, Tara Elizabeth Cullis et du généticien canadien David Suzuki. En 2002, Elle obtient un B. Sc. en Ecologie et Biologie Evolutionnaire à l'université Yale

En 1993, elle a publié aux éditions Doubleday un fascicule[2] décrivant des étapes simples pour la protection de l'environnement dans les familles.

Severn Cullis-Suzuki a présenté plusieurs émissions de télévision dont le Suzuki's Nature Quest, un programme destiné aux enfants et diffusé sur la chaîne Discovery Channel en 2002.

(source : http://fr.wikipedia.org)


4 commentaires:

  1. Que de paroles sages dans ce discours , c'est à se demander ce que font ces hommes qui pensent être si importants aux yeux des autres hommes, qui pourtant ont été élus par ces autres hommes. Il suffirait de peu d'actions pour débloquer cette situation qui paralyse le monde, réduire ces guerres qui font tant de mal et absorbent tant d'énergies qui pourraient être utilisées ailleurs pour d'autres combats mais pacifiques ceux-là. Quand on pense aussi à ces êtres dont la fortune est collosalle et une fois arrivés au bout de leur vie ne se rendent même pas compte que en réfléchissanr un peu, on sait bien qu'un être humain n'a pas besoin de tant de richesse et que il aurait suffit juste de partager un peu pour rendre tous les peuples heureux. A croire que les hommes n'ont pas d'oreilles pour entendre , pas d'yeux pour voir sur les écrans la misère des êtres qui n'ont pas eu leur chance de naître dans les mêmes endroits ou pays qu'eux. Mais nous savons qu'à notre époque , l'homme est devenu sourd à tout cela , aveugle à la beauté de la nature. Je me demande s'il sera toujours aussi sourd et aussi aveugle quand une fois sa vie finie dans cette incarnation, il devra subir son jugement, oui son propre jugement et c'est celui-ci qui sera le plus difficile à écouter car là il sera trop tard pour lui de remédier à ce qu'il a râté de faire dans sa vie précédente. C'est juste une réflexion sur l'absurdité des hommes.

    luminence51

    RépondreSupprimer
  2. Merci Anne Marie pour cette touchante réflexion qui reflète la sagesse d'un bel esprit qui avance dans la Lumière...

    Merci encore de ta visite et au plaisir....

    Lola

    RépondreSupprimer
  3. L'humanité s'inflige des nuisances autodestructrices car une grande majorité des individus la composant fait de même dans sa propre vie de par l'identification au mental. Ce qui ne doit être qu'un outil est en fait le maitre de nos vie.

    La bonté d'âme est tout oui mais c'est si bon de sentir cette colère monter en Moi. Elle ronge chaque parcelle de Mon corps , de Mon âme , elle M'apporte douleur , tristesse et Me ferme aux autres mais elle Me fait Me sentir en vie.
    Je suis intelligent , Je sais ce qui est juste , Je suis dans Mon bon droit de M'énerver .

    Nous formons un tout , oui peut être mais Je suis différent car Je suis ce que Je possède , Je suis ma position sociale , Je suis ce que Je consommes . Ca me rend différent des autres que J'imite pour être à la mode ou pour être intégré à leur groupe.

    Il faut et suffit d'aimer , se détacher de son mental , s'ouvrir aux autres et au monde qui nous entour , en somme Etre , pour connaitre celui que je suis vraiment et ressentir le bonheur ?
    Oui mais ce mental c'est Moi , les autres vont avoir plus que Moi et Me dominer .
    Et puis la souffrance Je connais , ça Me rassure . Si Je Me dégages de ce mental qui Me fait si mal il va mourir , et ce mental c'est Moi....

    Il est en effet bien difficile d'ouvrir les yeux , même pour celui qui en connait la nécessité . Les caresses des voiles de l'illusion sont si douces , la lumière se trouvant de l'autre côté si aveuglante...

    Jérôme

    RépondreSupprimer
  4. Merci Jérôme, c'est très juste ce que tu as écris.

    Ce me fait penser à "L'allégorie de la caverne" de Platon : les hommes baigneraient dans un monde d'illusion du fait que leur esprit, prisionnier dans un corps trop ancré dans la matérialité, est endormi et ne parvient plus à voir le monde réel....d'où la nécessité pour l'homme de se libérer de l'illusion afin d'accéder à un état de conscience supérieure qui le mènerait à la vérité et à sa véritable liberté individuelle.

    Lola

    RépondreSupprimer

si vous n'êtes pas un blogger/google, veuillez sélectionner l'identité "Nom/URL" ou "Anonyme" pour déposer un commentaire. Merci de votre visite, à bientôt....