jeudi 12 mars 2009

l'Enfant et l'Ecole en Danger


Fichier hébergé par Archive-Host.com



Ci-dessous un message que m'a adressée une amie internaute enseignante, j'ai été touchée par ses propos car je partage tout à fait sa vision de l'éducation concernant les enfants et j'ai donc tenu à partager son cri d'alarme avec vous, en espérant que cela contribuera à une prise de conscience chez le plus grand nombre de personnes sur ce qui se trame actuellement en France.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


" Il a fallu nous bourrer le crâne de toutes ces choses, que nous les aimons ou pas...C'est un véritable miracle que les méthodes modernes d'éducation n'aient pas complètement étouffé la précieuse curiosité de l'enfant.

Cette délicate fleur a besoin d'encouragement, certes, mais elle a aussi besoin de liberté, faute de quoi elle flétrira à coup sûr.

C'est une grave erreur de croire que l'on puisse transmettre l'amour de la connaissance et de la recherche par la contrainte et le sens du devoir."


Albert Einstein


Un petit coucou au passage, voilà quelques sages propos à méditer...

En relisant ces quelques lignes, on se rend compte à quel point on fait tout en dépit du bon sens dans l'éducation nationale.

Dans les nouveaux programmes on parle "du goût de l'effort", "du sens du devoir" pour amasser une foultitude de connaissances mais à aucun moment on ne parle d'éveiller la curiosité de l'enfant, ou de lui donner envie de lire.

Le plaisir dans le travail est une notion qui a complètement disparu des programmes. Tout est devenu rigide et austère pour préparer notre société à faire des moutons qui rentreront dans le moule et qui sauront chanter la Marseillaise.

Surtout : ne pas réfléchir, ne pas s'attendrir, ne pas s'éveiller.

Travailler plus pour ne plus avoir le temps de jouer, regarder, vivre, réfléchir ou ne rien faire...

Vive la république, vive........ la désobéissance civile !


Guylaine


PS : Je suis enseignante depuis plus de 10 ans maintenant, en primaire, j'ai une classe de CP-CE1 et j'aime mon métier.

Mais actuellement c'est la révolution, c'est une démolition en règle qui est en train de se faire pour créer un nouveau système où la suspicion, la délation, la compétition entre écoles seront de mise. Objectif : diviser pour mieux régner.


Fichier hébergé par Archive-Host.com




4 commentaires:

Anonyme a dit…

Education Nationale, éduquer, apprendre la vie, les liens qui font le tout, voir dans une fleur tout ce qui s'y cache : l'eau, le soleil, la terre, l'amour...
Eduquer, partager, donner, aimer,...
Education Nationale, dates, noms des pays, algèbre, notes, classement, compétition,...
Bon courage à toutes les Guylaine de la terre, plein d'amour à vous, à Lola, à tout le cosmos...
Vision Sage du Coeur (c'est mon nom bouddhiste de la tradition Zen)

Lola a dit…

Bonjour et merci pour votre point de vue exprimé ici d'une manière bien poétique....

Au plaisir "Vision Sage du Coeur"...

Lola

Anonyme a dit…

la délation n'existe pas que dans l'éducation nationale mais aussi à l'hôpital où j'ai travaillé ...
il s'agissait de noter les agissements qui n'étaient pas dans la norme .... par exemple : si la standardiste mettait du temps à répondre ....
nous avons été aussi minuté dans notre travail pour soi disant améliorer les conditions de travail mais depuis les 35 heures , les heures manquantes n'ont pas été remplacées et l'organisation s'en est trouvé bouleversée ,le personnel est aussi surchargé ce qui fait que ce sont les malades qui trinquent ... tout ça pour dire que le malaise est partout et qu'il est temps de se réveiller ....
pour en revenir à l'éducation à l'école , il y a bien longtemps que Jacques Salomé propose de faire rentrer des cours en communication , libérer une parole juste , saine et respectueuse ...

bonne journée à tous .

Martine

Lola a dit…

Un grand merci Martine pour votre témoignage.

Il est de fait que les droits, les libertés et notre qualité de vie régressent et cela n'ira pas en s'améliorant si les gens ne se réveillent pas...on risque de se retrouver dans un monde totalitaire du même genre que celui dépeint dans l'oeuvre de Georges Orwell "1984"

Lola