vendredi 20 mars 2009

Message posthume de l'au-delà sur l'Après Vie




(patientez un instant pendant le chargement de l'animation)




Un très beau message qui rejoint ce que je pense sur l'après vie et sur ce que nous sommes véritablement....La mort n'est qu'un passage vers une autre forme de vie....la Vie avec un grand V, la vraie ! Celle qui se trouve dans un au-delà d'où nous provenons et où nous retournons toutes et tous.....


Fichier hébergé par Archive-Host.com


"La mort, vous en parlez souvent. Elle vous fait si peur. Elle réveille votre peur de l’inconnu, votre attachement, votre dépendance, votre possession. La mort, pour vous, c’est malheur, oubli, regret et tristesse. C’est un drame, une chose terrible. Vous la représentez comme un spectre monstrueux qui s’accompagne souvent d’un cortège d’acolytes comme la souffrance, les larmes et la colère. Certaines de vos croyances y voient un aspect plus positif que d’autres. Certaines philosophies en parlent plus ouvertement que d’autres, mais tous vous êtes si mal préparés.

En fait, pour accueillir la mort avec sérénité, il vous faudrait la ressentir comme une merveilleuse opportunité de Réconciliation totale.

Car c’est bien ce qu’est la mort : une réconciliation avec vous-même et par-delà même, avec le divin, le merveilleux, le lumineux en vous.

Car il n’y a pas de mort là où vous le croyez. Aussi bien vous appelez naissance le moment où l’âme réincarnée retrouve le plan terrestre, aussi bien vous devriez appeler re-naissance le moment où elle se désincarne pour retrouver son véritable domaine.

Car, en fait, si vous considérez la mort comme une perte, une fin, une disparition, c’est plutôt à la naissance qu’il faudrait employer ces mots. Car c’est dans l’incarnation que l’âme perd toute une partie de sa véritable dimension. C’est à ce moment qu’elle accepte de se réduire à un cadre et de n’être plus que l’ombre d’elle-même. D’une certaine façon, peu à peu, elle « meurt » un peu à son essence divine. Elle oublie ses connaissances, la source d’où elle vient, le potentiel qu’elle possède, pour reprendre une enveloppe et revivre ses expériences.



Fichier hébergé par Archive-Host.com



La mort n’est rien. Elle ne vous ôte qu’une enveloppe, mais vous en faites un drame si vous croyez que cette enveloppe est tout. Si vous ne voyez qu’elle, vous ne pouvez même pas imaginer qu’il y a autre chose derrière de bien plus beau. Ce sont les apparences qui vous font souffrir parce que vous les prenez pour la réalité. Mais la réalité n’existe pas dans votre dimension. Vous n’en voyez que le reflet. Alors pourquoi continuer à préférer le reflet d’un monde à ce monde lui-même.

Non, la véritable mort n’est pas là ! Elle réside plutôt en vous. Car, oui, la mort existe, mais pas là où vous la situez. Non, elle est en vous, car à chaque fois que vous vous coupez de vous-même, vous mourez. A chaque instant où vous êtes séparé de l’Etre, vous mourez. A chaque reniement de votre « Soi » divin, vous laissez un peu plus la mort entrer en vous. Car la mort n’est pas séparée de la vie. Elles sont un seul et même principe, opposées et indissociables. Là où il y a vie, il y a mort potentielle. A chaque fois que vous vous empêchez de vivre vraiment, vous mourez un peu, car vous empêchez votre âme de déployer son plein potentiel. A chaque fois que vous vous laissez dominer par des émotions négatives, vous mourez un peu. Mourir, c’est vous éloigner de vous, c’est vous égarer et perdre votre véritable chemin. Mourir, c’est devenir aveugle, sourd, et muet. C’est refuser de sentir et de suivre votre intuition. C’est vouloir tout contrôler et refuser de lâcher prise.

Car la mort est naturelle, favorable et indispensable. Elle fait partie du cycle de la renaissance. Si vous ne mourez pas à certaines choses pour renaître à d’autres, vous ne pouvez pas avancer. En fait, dans votre langage, il faudrait deux termes différents car il y a mort et mort. Nous pourrions dire qu’il y a une « petite mort » qui intervient plutôt comme une transition. C’est le moment précis où une chose fait place à une autre, dans ce reflet d’éternité où les deux extrêmes se rejoignent. C’est l’instant magique où la nuit fait place au jour ou inversement, et où ces deux pôles opposés se rencontrent avec fulgurance dans l’instantané. C’est le cycle continu de la respiration et la jonction de l’inspir et de l’expir dans une pose où les deux sont mêlés.


Fichier hébergé par Archive-Host.com



C’est le temps magique où l’hiver se retire sur la pointe des pieds et se marie avec le printemps pour enfanter une nouvelle année.

C’est aussi l’instant merveilleux où deux corps se rejoignent du plus profond de leurs opposés, pour devenir, l’espace d’un souffle, à l’image de l’Etre réunifié, et où chacun meurt à lui-même pour se fondre dans l’autre et ainsi rejoindre un peu l’Universel.

La « petite mort », c’est tout ce qui s’efface pour faire place à la vie, plus belle et plus forte à chaque fois. Ainsi est-elle nécessaire à chacun d’entre vous pour vous permettre d’avancer. A chaque fois que vous acceptez de lâcher, de vous abandonner, de faire confiance, vous faites une place pour la « petite mort » et vous allez dans le sens du courant qui vous amène à grandir. Par contre, si vous vous accrochez, si vous êtes dans la peur, le doute, la possession, vous entrez dans la « mort ». car vous refusez de laisser le cours de la vie s’écouler en vous, et vous lui faites obstacle. Alors, peu à peu, votre âme s’englue et perd de sa puissance. Votre véhicule physique s’épuise, pourrit et se nécrose. Vous n’entendez même plus l’appel du divin en vous. Et vous vous noyez peu à peu vous-même.

C’est là que, véritablement, la mort s’installe. Mais il ne tient qu’à vous de choisir la vie ! Pourriez-vous imaginer vous accrocher de toutes vos forces à la nuit pour l’empêcher de faire place au jour ? Vous pouvez toujours essayer, mais le cycle de la vie, lui, va continuer, avec ou sans vous, et, croyez-le, jamais aucun humain n’arrêtera son cours. La force vitale est telle, qu’elle ne ressentira même pas cet individu qui s’oppose, mais lui n’en sortira certes pas vainqueur.

Alors cessez donc d’aller contre le sens naturel du mouvement. Vous savez que votre vie sur terre n’est qu’un passage transitoire qui vous amène plus loin vers autre chose. A quoi bon nous accrocher à l’espoir vain que le courant s’arrête ?


Fichier hébergé par Archive-Host.com



Il vous a fallu faire bien des expériences pour commencer à le comprendre. Combien d’énergie de toute sorte n’avez-vous pas investie pour essayer de conserver et prolonger la vie ? Avec l’espoir inconscient de découvrir un jour le secret de l’Eternité. Sauf que ce secret vous commencez peut-être à entrevoir qu’il est en vous, et non pas en dehors de vous.

Oui, aucune technologie, aucune substance, aucune découverte ne pourra vous propulser hors de la roue de la vie et de la mort vers la lumière éternelle, car pour atteindre ce but ultime et tant espéré, vous n’avez besoin de rien, sauf de vous-même.

Revenir de plus en plus à vous-même. Là est la clef et cela fait si longtemps que vous la cherchez !

Alors, dès aujourd’hui, vivez pleinement et en conscience, pour que ce que vous appelez aujourd’hui la mort, devienne une « petite mort », pareille à celle qui se passe sans arrêt en vous et en-dehors de vous. Préparez-vous pour la faire un moment de plénitude et de retrouvailles. Car prise sous cet angle, la mort que vous trouvez si terrible et qui vous fait si peur, peut devenir une aurore boréale, un printemps fleuri, un orgasme de l’âme. Bref, un instant d’éternité qui vous amène à quelque chose de plus beau encore.

Regardez-la venir avec calme et sérénité, et abandonnez votre corps physique en le remerciant de vous avoir accompagné et instruit tout au long de votre passage sur terre. Et dites à ceux qui restent de faire la fête pour votre re-naissance. Car, enfin, vous rentrez à la maison. Car la mort n’est pas un départ. Non, au contraire, c’est un retour vers sa véritable dimension. Alors préparez-le. Pensez-y comme un véritable cadeau et, en attendant le moment de le recevoir, vivez ! Vivez de tout votre coeur, de toute votre âme. Donnez le meilleur de vous-même à chaque instant, car le meilleur moyen de vaincre la mort et de retrouver la vie véritable, c’est de commencer à être, ici et maintenant."


Fichier hébergé par Archive-Host.com



Anonyme


Merci à mAnu pour ce beau morceau de musique "Are you there" d'Anathema...A tous ceux qui ont perdu un être cher.....

30 commentaires:

Anonyme a dit…

Quel beau texte.C est aussi très rassurant.
Je penses que la majorité des etres humains n ont pas peur de la mort mais bien peur de souffrir avant la mort.
C est en fait mon cas et je suis certaine que je ne suis pas la seule.
Merci encore de partager avec nous vos connaissances.

Au plaisir,
Lucie

Lola a dit…

Merci Lucie....Ca me fait plaisir de vous lire ici.

Au plaisir de continuer nos échanges par mail....;o)

Bises,

Lola

Anonyme a dit…

Merci Lola

Merci pour ce beau message, je suis heureuse d'être passée par là
A bientôt

Françou

Lola a dit…

Bonjour,

Heureuse d'avoir un petit mot de ta part, ça faisait un moment que je ne n'avais plus eu l'occasion de te lire...Merci d'être venue me faire un petit coucou....

@ bientôt chère Françou.

Lola

Anonyme a dit…

Bonjour Lola

c'est moi qui te remercie...je suis tres flatté d'avoir pu apporter ma pierre à la construction de ton tres beau et intéressant site...de plus ce texte est magnifique.

Merci tout plein

mAnu

Lola a dit…

Merci sincèrement mAnu....ce blog est aussi, pour une grande part, le fruit de tous ces échanges de connaissances que je peux avoir suite à de belles rencontres, et dont tu fais partie également.

@ bientôt,

Lola

soize a dit…

magnifique texte, musique sublime
sa lecture apporte réconfort et sentiment de bien être total, de plénitude....et d apaisement aussi.
tous ces mots ne font que me conforter dans mes croyances et je suis heureuse de constater que beaucoup d'êtres sont conscients que cette vie nous permet, si on en prend conscience ,de grandir et de nous embellir pour un futur meilleur.
prendre conscience de son soi est la clef de tout,les réponses ne peuvent venir que de soi et rien ni personne ne pourra faire pour soi , on est toujours seul avec soi et maître de son destin .

Lola a dit…

Bonsoir et merci Soize pour la justesse et la sagesse de vos propos...


"Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ?"

Angélus Silésius

Une jolie façon de dire que LE ROYAUME DE DIEU EST EN CHACUN DE NOUS...Nous avons toutes et tous cette connexion interne au monde divin...cet au delà où se trouve notre véritable demeure. Il faut juste ne pas perdre le contact pour se rappeler ce que nous sommes véritablement et pouvoir avancer le plus sereinement possible jusqu'au bout de notre chemin de vie terrestre...

Lola

Anonyme a dit…

je suis musulman et dans notre livre sacré le coran il y a un verrset ou dieu disait il faut pas croire que ceux qui sont morts pour dieu sont mort mais vivants parmi vous et vous ne les sentez pas

Lola a dit…

Bonjour et merci pour votre commentaire....cette phrase est très juste...les morts ne sont pas morts ils sont vivants, ce n'est que le corps physique qui cesse de fonctionner, de vivre mais pas la conscience, l'âme des défunts....ils sont juste passés sur un autre plan d'existence, un plan qui côtoie le notre au quotidien mais que la plupart des gens ne perçoivent pas et qui conduit les gens le plus souvent à ignorer la présence des esprits qui les entourent et les accompagnent dans la vie de tous les jours.....

Lola

cheyen'blog a dit…

Bonjour lola,

venant de découvrir le blog, il me reste beaucoup à lire ! Ce que j'ai lu m'a touché, j'ai donc mis un lien direct, vers mon forum ( http://lemessager.forumactif.net)...Partager est devenu une devise, surtout quand le contenu est de qualité !
Merci pour ce blog, à bientôt !

Espoir.

Lola a dit…

Bonjour Espoir et merci de ton intérêt pour mon travail....

Je serai ravie d'échanger et partager nos idées et expériences respectives....au plaisir

Lola

Anonyme a dit…

Quel beau site Lola, j'ai perdu mon mari il ya un an et je recherche tous les sites uù je peux trouver la paix et confirmation de ce que je pense, de ce je ressents. La mort n'est qu'un passage qu'il faut apprendre et savoir franchir. Votre site est un baume pour le coeur. Merci beaucoup.
Patricia

Lola a dit…

Bonjour Patricia,

Merci pour votre commentaire...quand je vous lis, je me dis que je n'ai pas perdu mon temps et que mon but a été atteint...La vie ne s'arrête pas à la mort, bien au contraire, soyez en assurée....restez attentive à tous les petits signes dans votre vie, c'est souvent un petit clin d'oeil, un petit bonjour que l'on vous envoit de l'au delà...

Bien lumineusement,

Lola

Roger Mathieu, Société Conseil Lambda a dit…

Bonjour à vous,

Cette vision de la mort reflète la beauté, la sérénité et, paradoxalement... la Vie. Merci de nous l'avoir partagée!

Comme vous donnez beaucoup par vos écrits, voici que je vous partage à mon tour. Allez jeter un coup d'oeil au Message du Graal sur le site:
http://www.fr.abdrushin.name/message-du-graal/

Il s'agit d'une compilation de conférences prononcées par Abd-Ru-Shin en 1931. Et on les retrouve en intégralité sur l'internet!

Ce Message s'adresse à tout chercheur sérieux de Lumière et de Vérité!

Merci encore!

Bonnes lectures!

Roger Mathieu

Lola a dit…

Merci à vous Roger Mathieu pour votre commentaire et ce partage d'informations....on n'en finit pas de découvrir chaque jour de nouvelles choses...J'irai voir si ce message du Graal trouve une résonance en moi.

Bien cordialement,

Lola

Je cherche ma Maman a dit…

J'ai perdu ma maman le 12 mai, d'après les personnes qui la cotoyaient au home, elle a posée sa tête sur ses mains jointes et s'est endormie... Malgré que tout le monde me dit que c'est une belle mort, je souffre beaucoup de son absence, de son sourire, sa chaleur, personne sur terre ne peut égaler son amour et toute la souffrance qu'elle a eut sur terre pour passer une guerre, tenaillée par la faim... mettre au monde 12 enfants et tant de valeurs à leurs inculquer !!!

Croyez-vous qu'elle nous a oublié ???

Nous sommes tellement perdus, égarés et nous errons dans ce monde avec le poid de notre douleur, tristesse...

Maman nous aimait tellement et nous l'aimions très fort... Nous la portions tellement que ses pieds ne touchaient plus terre...

Je remercie Dieu de nous avoir donné cette femme d'un courage, d'une foi, d'un amour, d'une droiture, d'une honnêtete, d'une distinction, d'une gentillesse hors du commun...

Je voudrais tellement la serrer dans mes bras et lui dire de me pardonner mes erreurs et l'embrasser si fort...

Comment continuer à vivre sans elle ??? Si vous saviez à quel point, depuis que ses yeux se sont fermés, les miens n'ont cessés de pleurer...

Merci pour votre écoute

Lola a dit…

Bonjour,

Merci de votre témoignage très touchant ! Beaucoup d'émotions et d'amour se dégagent de votre message.....le lien qui vous unissait entre votre maman et vous ne disparaît pas après la mort, elle ne vous a nullement oublié, elle est toujours là auprès de vous mais sous une autre forme, elle continue à vous aimer depuis l'au delà, ne soyez pas tristes car vous la rendez malheureuse de vous voir si affligés alors que de son côté, elle est bien, libérée de toutes ses épreuves ici bas,....cela l'empêche de trouver le repos et la tranquillité nécessaires pour monter et s'élever vers la Lumière....parlez-lui, elle vous entend..essayez de ressentir sa présence dans ces moments là et il est même possible que vous receviez quelques signes de sa part.

Il est normal de pleurer la perte d'un être aussi cher mais ne laisser pas perdurer le deuil....Vivez pleinement votre vie, en gardant son souvenir dans votre coeur, c'est ce qu'elle souhaite pour ses enfants, les voir heureux ! c'est la plus belle façon d'honorer sa mémoire. Gardez à l'esprit qu'elle sera auprès de vous dès que vous aurez une pensée pour elle et qu'elle vous observe. Vivez dans l'espérance qu'un jour vous serez à nouveau réunis.

Mes meilleures pensées de soutien vous accompagnent.

Lola

P.S. : un site que je vous recommande pour l'espoir qu'il apporte aux personnes ayant perdu leurs proches et la confirmation qu'ils continuent à vivre après avoir quitté la terre grâce aux messages des esprits.

http://kardec.fr/articles.php?lng=fr&pg=131

Je cherche ma Maman a dit ... a dit…

Merci pour votre réponse,vos mots de réconfort ont mis un baume apaisant sur ma triste, j'essaye de penser de façon différente... à ma merveilleuse maman...

En 2004,J'avais déjà perdu mon mari âgé de 40 ans,après un dur combat qui a duré six ans. Nous vivions chez Maman et elle me tendait les bras et me consolait et quand je lui disais où était parti mon mari, elle me répondait : "on te l'a mis de côté, rien que pour toi...", fantastique maman qui avait le pouvoir de calmer tous mes touments et qui trouvait les mots qu'il fallait pour me donner courage et me consoler à jamais...

A force de trop pleurer dans ses bras, une fois, elle s'est fâchée et m'a dit d'une voix douce, ferme et autoritaire : "fou lui la paix, laisse-le reposer en paix"... Bon sang qu'elle femme sublime... et ensuite elle m'a dit avec désolation : "c'est malheureux, avec tous les enfants que j'ai mis au monde, aucun de vous n'a mon courage !!!", elle avait perdu tant d'être chers à son coeur...

J'ai tellement de fois laver son corps, la parfumer, la caresser lui chanter mon amour, la faire rire... Parfois, j'arrivais au home, elle me tendait les bras et moi, je la serais contre moi... un bouton défait d'un gilet, une tirette pas bien remontée et hop, ses yeux si fatigués voyaient tout et avec ses éternels gestes d'amour, elle remettait tout en place, me couvrait car elle tremblait si j'avais froid...

J'ai perdu ma deuxième voix, la voix éternelle depuis ma naissance, celle qui m'a appris le bien, ce qui était fondamental dans le monde, toujours pardonner, oublier le mal qu'on nous fait et donner de l'amour autour de soi... la dévotion et l'abnégation...

Une maman en or... Je voudrais que mon amour pour elle défie le temps et l'espace et je donnerais ma vie pour un instant d'éternité dans ses bras...

Je me sens bien moche sans mon guide sur terre, sans ma force et mon amour à tout jamais

Mon chagrin vient par vague se briser sur mon âme...

J'espère que Dieu l'atténuera avec le temps car c'est une véritable hémorragie. Mon mari et Ma Maman étaient ma famille, je m'occupais d'eux, je leur donnais à manger et je demandais à Dieu que çà dure longtemps, aujourd'hui, je suis la seule qui reste de notre Trio... c'était ma tite famille à moi toute seule, je les revois endormi chacun sur le canapé, mon mari posant sa tête sur le coussin et ma maman penchée sur le côté... mes anges dormaient si paisiblement...

Je suis persuadé également que si je ne suis pas avec eux, c'est que mon travail n'est pas fini sur terre et qu'une autre mission m'est donnée...
Je dois m'occupé de plus faibles, ceux dont l'aile s'est brisée...
C'est vers eux que je dois donner de l'amour et de l'affection pour atténuer ma douleur... Maman en sera très contente...

Merci pour votre blog, merci à tous ceux qui m'encourageront à poursuivre ma destinée...

Lola a dit…

C'est vraiment très émouvant tout ce que vous nous livrez sur votre expérience et votre maman ..vous débordez d'un amour immense et d'une admiration sans borne pour vos proches !! J'espère sincèrement que vous trouverez très prochainement la sérénité et la force de continuer à avancer sur votre chemin.....faites le pour eux que vous chérissez tant.

Une très belle continuation à vous.

Bien chaleureusement,

Lola

Je cherche ma Maman a dit ... a dit…

Bonjour très chère Lola,
m'est-il permis de vous parler en ces termes ??? Je ne sais pas, mais je voyage dans votre blog et je trouve un réconfort certain...

Ce matin, je me suis réveillée et contrairement à mon habitude, je ne me suis pas levée, je restais au lit, j'étais merveilleusement sereine et paisible, je ressentais une paix intérieure absolue, je pensais fort à ma petite Maman, je priais la Vierge et Dieu pour son repos... J'ai ressentie un tel apaisement, je ne saurais l'expliquer, j'étais bien, mon esprit flottait dans un bien être évident...

Je me suis finalement levée vers 9h30 et je ne sais pas pourquoi, il m'est venue à l'esprit qu'aujourd'hui nous étions le 12 et que cela faisait un mois que ma chère Mamouné nous avait quitté... entre 9h-1/4 et 9h30 et j'ose à peine y croire, mais ma Maman était avec moi dans ma chambre et cet havre de paix venait de sa présence à mes côtés...

Plus tard, j'ai téléphoné à ma soeur jumelle qui se trouvait en compagnie d'un de mes frères aînés et j'ai voulu leur faire partager ma joie... mon frère m'a répondu en ralant et tristement : "tu en as de la chance"... c'est bête, mais je me suis sentie gênée car ma famille toute proche allait penser que j'étais devenue folle et pourtant... Ma Maman m'a fait ressentir qu'elle était très bien, en paix et qu'elle serait toujours près de moi...

Dès que je prie la Sainte-Vierge et le Seigneur tout Puissant, je me sens plus proche de ma Maman tant aimée et tant chérie...

J'ai lu quelque part qu'à force de prier la Vierge et le Seigneur, nous augmentons de 500% nos vibrations et plus nous prions, plus notre corps le ressent, du ventre, du plexus solaire, du coeur, de la gorge, de la tête pour finalement atteindre un degré de communication extra sensoriel qui permet à notre esprit d'être en contact avec les êtres de lumière... J'ai tenté l'expérience, et je me suis arrêtée, j'ai eue peur... car j'ai ressenti des sensations au fur et à mesure que je priais au niveau des différents points de mon corps décrits plus haut... L'inconnu fait peur, je voudrais tant revoir ma maman et j'ai peur que l'image qu'on m'enverra ne corresponde pas du tout à son enveloppe terrestre, je serais si déçu ou peut-être que sa nouvelle apparence me fera peur...

Je pense que je ne suis pas encore prête et qu'il est trop tôt encore... Dieu saura dans son infinie sagesse quand le moment sera venu, d'enlever à tout jamais, le deuil de mon coeur et essuyer mes larmes pour l'éternité

Encore mille fois merci pour votre blog... Tant d'espérance se dégage de vos écrits...

Lola a dit…

Bonjour chère "Anonyme qui cherche sa Maman" (à défaut d'avoir votre prénom),

Merci encore pour ce beau partage....il semble que votre maman vous ait envoyé un signe pour vous faire comprendre qu'elle est en paix à présent et qu'elle est bien à vos côtés. Concernant sa nouvelle apparence, vous n'avez pas à avoir peur, vous la verrez dans son corps de lumière, sublimant celui qu'elle avait sur Terre.

Ne forcez pas les choses, avancez par étapes tout en gardant votre esprit et coeur ouverts ....vous sentirez de plus en plus son amour vous envelopper et vous saurez qu'elle est toujours là, bien vivante sur un autre plan et que le lien entre vous n'est pas rompu...mais n'oubliez pas que ceux qui sont passés de l'autre côté continuent à travailler pour l'avancement de leur âme, si votre chagrin est trop pesant et que le deuil perdure trop longtemps, cela risque de la retenir dans les plans inférieurs alors qu'elle a besoin d'évoluer dans le monde spirituel supérieur....pensez à elle dans ce sens, cela vous aidera à accepter un peu mieux son départ et à tourner la page.

Continuez sur votre voie, ayez foi en vous et en la vie afin de parvenir au bout de la mission qui vous est destinée ici bas....Nous ne sommes que de passage sur la Terre et au terme de cette existence, nous finissons toutes et tous par nous retrouver dans la vie éternelle.

Bonne continuation dans votre vie et votre cheminement spirituel.

Bien sincèrement, Lola

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je suis arrivée sur ton blog par hasard, enfin disons que le hasard fait bien les choses...

Merci de transmettre, de partager,les mots sont justes et font échos à ce que je crois pronfondément...

A bientôt...

Lola a dit…

Merci à vous et à bientôt...

Lola

Anonyme a dit…

Merci beaucoup Lola, j'ai beaucoup pleuré en visitant ce que tu offres, mais de soulagement et de joie, de m'aperçevoir que d'autres aussi cheminent vers la lumière et que tout n'est donc pas si noir.. Merci du fond du coeur.. Angéline

Lola a dit…

Bonsoir Angéline et merci de votre visite....ça me fait toujours un plaisir immense d'avoir pu apporter à une personne l'espérance, en lui faisant prendre conscience qu'effectivement tout n'est pas si noir.....et quel joli prénom que le vôtre : Angéline....je le prend comme un clin d'oeil du destin...;o)

Continuez sur votre chemin vers la lumière....

bien à vous,

Lola

Béa a dit…

Bonjour , je découvre votre blog et il me touche profondément

Lola a dit…

Merci Béa, contente que le contenu de mon blog vous parle et vous ait touchée.

Bonne continuation...

Jacky a dit…

Très beau texte Lola. Nous sommes vraiment sur la même longueur d'onde. En tout cas, c'est le 2eme que je partage sur ma page* où j'essaie d'envoyer un peu de sagesse et de philosophie dans un monde qui en a bien besoin. Tout comme tu le fais si bien
Bien amicalement
Jacky
Ps Avez-vous eu le temps de parcourir mon livre "Dieu existe t'il ? Les réponses de la science et de la philosophie" **

* https://www.facebook.com/philosophie.en.photos
** https://www.amazon.fr/Dieu-existe-t-il-r-ponses-philosophie-ebook/dp/B00QCKXJ7I/

Lola a dit…

Merci Jacky d'avoir relayé ce beau texte sur ta page que je trouve agréable et intéressante à parcourir...J'ai pu constater oui que nous sommes effectivement sur la même longueur d'onde sur bien des points.

Concernant ton livre, malheureusement, je n'ai pas encore eu l'occasion de le lire, mais il est dans les prochains sur ma liste, sois assuré que tu auras un retour de ma part après lecture.

Bien amicalement, et très certainement à bientôt...

Lola