mardi 1 avril 2008

La Connaissance de Soi

(patienter un instant pendant le chargement de l'animation)



Un homme dit :

Parle-nous de la Connaissance de soi.

Il répondit :

Vos coeurs connaissent en silence

les secrets des jours et des nuits.

Mais vos oreilles se languissent d'entendre

la voix de la connaissance en vos coeurs.

Vous voudriez savoir avec des mots

ce que vous avez toujours su en pensée.

Vous voudriez toucher du doigt

le corps nu de vos rêves.

Et il est bon qu'il en soit ainsi.

La source secrète de votre âme doit jaillir

et couler en chuchotant vers la mer,

Et le trésor de vos abysses infinis se révéler à vos yeux.

Mais qu'il n'y ait point de balance

pour peser votre trésor inconnu,

Et ne sondez pas les profondeurs

de votre connaissance avec tige ou jauge,

Car le soi est une mer sans limites ni mesures.

Ne dites pas : "J'ai trouvé la vérité",

mais plutôt : "J'ai trouvé une vérité".

Ne dites pas : "J'ai trouvé le chemin de l'âme"

Dites plutôt : "J'ai rencontre l'âme marchant sur mon chemin".

Car l'âme marche sur tous les chemins.

L'âme ne marche pas sur une ligne de crête,

pas plus qu'elle ne croit tel un roseau.

L'âme se déploie,

comme un lotus aux pétales innombrables.




Extrait du Livre "Le Prophète" de Khalil Gibran




1 commentaire:

Anonyme a dit…

Qui es tu TOI ?

Qui es tu toi, propriétaire de ce corps
Le propriétaire n'est pas la propriété
Dans ce temple, tu vis des moments forts
Par les sens, à chaque instant abreuvé

Tu te meus sans cesse en équilibre
Dans ce décors changeant et mouvant
De ta machine tu sens être la fibre
Tu commandes à tes ressorts émouvants

Qu'une agréable sensation t'atteigne
Et te voilà jusqu'aux larmes, rieur
Qu' on te pique comme une teigne
Te voilà en larmes, pleurant ta douleur

Qui es tu toi qui ressens ces vibrations
Qui de partout viennent en légions
Tu les filtres de tes belles persiennes
Te les appropriant, les faisant tiennes

Quand la nuit tes yeux se ferment
Chef d'orchestre, tu poses ta baguette
Les musiciens alors, de leurs termes
En rêves, te décrivent leur pipelette

Qui es tu toi, qui me lis de tes yeux
Qui souris de mes mots, de leur jeu
Toi qui luis sous ton précieux toit
Qui s'amuse sans cesse de tes doigts


Un des univers exploré par l 'Esprit :)