samedi 2 juin 2007

Sagesse Indienne



Quand tu te lèves le matin,

remercie pour la lumière du jour,

pour ta vie et ta force.

Remercie pour la nourriture

et le bonheur de vivre.

Si tu ne vois pas de raison de remercier,


la faute repose en toi-même.


Tecumseh, chef shawnee (1768-1813)


Qu'est-ce que la vie ?

C'est l'éclat d'une luciole dans la nuit.

C'est le souffle d'un bison en hiver.

C'est la petite ombre qui court dans l'herbe

et se perd au coucher de soleil.


rowfoot, chef blackfeet (1821-1890).


Nous étions un peuple sans loi,

mais nous étions en très bons termes avec le Grand Esprit,

créateur et maître de toutes choses.

Vous Blancs, présumiez que nous étions sauvages.

Vous ne compreniez pas nos prières.

Vous n'avez pas essayé de les comprendre.

Quand nous chantions nos louanges au soleil,

à la lune ou au vent, vous disiez que nous adorions des idoles.

Sans nous comprendre, vous nous avez condamnés

comme des âmes perdues,

simplement parce que notre culte était différent du vôtre.

Nous voyions la main du Grand Esprit dans presque tout :

soleil, lune, arbres, vent et montagnes.

Parfois, nous l'approchions à travers toutes ces choses.

Était-ce si mal ?

Je pense que nous croyons sincèrement en l'Être suprême ;

d'une fois plus forte que celle de bien des Blancs qui nous

ont traité de païens... Les Indiens qui vivent près de la

nature ne vivent pas dans l'obscurité.

Saviez-vous que les arbres parlent ? Ils le font, cependant.

Ils se parlent entre eux et vous parleront si vous écoutez.

L'ennui, c'est que les Blancs n'écoutent pas. Ils n'ont jamais

appris à écouter les Indiens, aussi je doute qu'ils écoutent

les autres voix de la nature. Pourtant, les arbres m'ont

beaucoup appris : tantôt sur le temps, tantôt sur les animaux,

tantôt sur le Grand Esprit.


Tatanga Mani ou Walking Buffalo, indien stoney (1871-1967)


Mes jeunes gens ne travailleront jamais.

Les hommes qui travaillent ne peuvent rêver;

et la sagesse nous vient par les rêves.


Vous me demandez de labourer la terre.

Dois-je prendre un couteau et déchirer le sein de ma mère ?

Alors quand je mourrai, elle ne voudra pas me prendre dans son

sein pour que j'y repose.


Vous me demandez de creuser pour trouver la pierre.

Dois-je creuser sous sa peau pour m'emparer de ses os ?

Alors, quand je mourrai, je ne pourrai plus entrer

dans son corps pour renaître.

Vous me demandez de couper l'herbe, d'en faire du foin, de le

pendre pour être aussi riche que les hommes blancs. Mais

comment oserais-je couper les cheveux de ma mère ?


Smohalla, indien nez-percé.


Ô Grand Esprit, dont j'entends la voix dans les vents et dont

le souffle donne vie à toutes choses, écoute-moi.

Je viens vers toi comme l'un de tes nombreux enfants ;

je suis faible... je suis petit...

j'ai besoin de ta sagesse et de ta force.

Laisse-moi marcher dans la beauté, et fais que mes yeux

aperçoivent toujours les rouges et pourpres couchers de soleil.

Fais que mes mains respectent les choses que tu as créées, et

rend mes oreilles fines pour qu'elles puissent entendre ta voix.

Fais-moi sage, de sorte que je puisse comprendre ce que Tu as

enseigné à mon peuple et les leçons que tu as cachées dans

chaque feuille et chaque rocher.

Je te demande force et sagesse, non pour être supérieur à mes

frères, mais afin d'être capable de combattre mon plus grand

ennemi, moi-même.

Fais que je sois toujours prêt à me présenter devant toi avec

des mains propres et un regard droit.

Ainsi, lorsque ma vie s'éteindra comme s'éteint un coucher de

soleil, mon esprit pourra venir à toi sans honte.


Prière ojibwa.


Source : "Paroles indiennes" par Michel Piquemal



8 commentaires:

cécile a dit…

Toujours aussi émouvant de relire ce texte. Puisses-tu toi aussi porter toujours plus haut le flamme des Peuples Premiers.

Lola a dit…

J'espère pouvoir le faire à mon humble niveau...Merci à toi chère Cécile^^....Quel plaisir de te lire à nouveau !...à très bientôt. Bizzzzz

PATRICK a dit…

Des sauvages disaient-ils... Des païens ignorants, sans foi ni loi...
Quand je lis ces textes, je comprend surtout que ces gens étaient bien trop dangereux pour le dogme et que les blancs ont sciemment décidé de les faire disparaitre pour faire taire la menace ...
Car ils avaient compris, et depuis le début, la profondeur d'âme de ces fils de Dieu et la possibilité effroyable qu'ils puissent un jour convertir leurs ouailles en leur ouvrant les yeux !

Lola a dit…

Je suis bien de votre avis Patrick.

Ne dit-on pas que ces peuples sont
les Gardiens de la Terre car reliés et vivant dans le respect et en harmonie avec celle-ci...

Le monde aurait été bien différent si au lieu de les exterminer, on avait su emprunté le même chemin qu'eux...Celui de la Sagesse et de la Spiritualité.

Lola

murielle a dit…

Un grand merci pour nous inviter au partage, j'ai l'impression de retrouver les membres de ma tribu.

Amicalement

Lola a dit…

Merci de votre visite Murielle,

En ces temps particuliers, l'Esprit amérindien ira de plus en plus à la rencontre de l'âme occidentale afin de l'éveiller à la Conscience Universelle....

Bien amicalement,

Lola

Emma a dit…

Bonjour,

Premièrement, je tiens à vous féliciter pour pour votre blog... C'est un baume pour mon âme. Quel délice à parcourir...

J'aurais un petit service à vous demander. J'ai un ami qui vit quelque chose de très difficile en ce moment et qui adore tout ce qui a trait à l'amérindien..

Je voudrais lui faire parvenir l'image du message Les Signes des Temps prophétisés par l'amérindienne aveugle No-Eyes et deux autres de ce message dont je trouve sublime... Je dirais plutôt la vidéo que l'image...

J'aimerais avoir ta permission de l'utiliser et comment puis-je procéder... meci à l'avance

Bravo encore et je vais à l'instant continuer ma visite et il y en aura d'autres car je fini de mémerveiller ...

Tendresse

Emma

Lola a dit…

Bonsoir Emma,

Merci de ton compliment. Concernant l'image qui t'intéresse, c'est une animation flash et je ne pense pas que tu puisses l'intégrer dans ta messagerie pour la faire parvenir à ton ami, cela dit, je te donne le lien de l'animation flash :

http://sd-1.archive-host.com/membres/up/25164322158943724/No_Eyes2.swf

pour le reste des images, tu fais un clique droit sur l'image et ensuite "enregistrer sous"

Une très bonne continuation et espérant que les choses s'arrangeront vite pour ton ami.

Bien sincèrement, Lola